Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 23:05
J'oubliais qu'aujourd'hui, pour fêter ma deuxième semaine au CHUV, j'ai eu droit à une nouvelle douche!

Moins rigolo que la dernière fois, vu que la pré-stagiaire avec qui on commentait tous les mecs était en congé... Mais j'ai quand même pu me laver les cheveux... et toute seule!!!


   
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 16:59

Fatiguée. Epuisée. C'est vrai que la nuit je ne dors pas. Les premiers jours, ma tristesse me coûtait trop d'énergie.


On m'a aussi donné des pastilles "pour me détendre".

Et puis on m'a apporté mon ordi.

Les premiers soirs je me contentais de relever mes mails, de consulter mes 2-3 sites habituels. Un petit tour sur msn, skype ou facebook.

Et puis j'ai commencé ce blog. Qui me prend finalement beaucoup de temps puisque j'y consacre 3 à 4 heures chaque jour pour rédiger les articles et au moins autant pour les corriger et les mettre en forme.

Et chatter.

Le soir avec des amis.

Toujours ce même plaisir quand l'avatar répond positivement à la proposition de bla bla. Pour une fille abandonnique comme moi, c'est déjà une preuve d'amour. Comme si on me disait "mais oui j'ai du plaisir à avoir de tes nouvelles, je suis prêt à te donner un moment de moil". Quand on voit à quel point c'est difficile pour les gens de trouver 30mn pour vous visiter à l'hôpital, réussir à les choper 1h sur msn c'est un exploit!!!

 

Le chat avec les amis le soir. Le moment le plus sombre de ma journée (après il reste toute la nuit, toujours bien assez longue pour sasser et ressasser ses humeurs noires).

Chatter le soir, c'est LE moment de plaisir. Même si ce n'est pas de la "vraie communication", c'est le moment d'un échange privilégié avec quelqu'un. De lui ouvrir une part de soi qu'il serait impensable d'aborder en face-à-face. Même si on n'en parle pas, je sais des choses sur toi et tu sais des choses sur moi qui nous rapprochent.

 

J'ai pu beaucoup échanger sur ce qu'il m'arrive ces jours. Apprendre à partir des témoignages d'autres. Approfondir même certaines relations.

Mais ces longs moments de bla bla à coeur ouvert me laissent sans force. Trop de charge émotionnelle. Impossible de dormir ensuite. Des musiques qui tournent en boucle dans ma tête. Le besoin de noter, d'analyser, de créer, réaliser, élaborer. Bref tout sauf dormir.

Partager cet article
Repost0
9 novembre 2008 7 09 /11 /novembre /2008 16:00

 

abruti

abîmé

amorti

assommé

avachi

brisé

cassé

claqué

courbaturé

crevé

défraîchi

délabré

délavé

écoeuré

écrasé

épuisé

éreinté

esquinté

étourdi

exténué

fourbu

harassé

las

limé

malade

mort

moulu

pompé

roué

râpé

saturé

usé

vanné

vermoulu

vidé

 

Je croyais que c'était les médicaments. En réalité c'est juste mon corps qui dit stop. Mon esprit ne veut pas. Tension.


Quand tes yeux se croisent, que tu t'endors n'importe où, que tes amis n'arrivent même plus à te lire sur skype tellement tu fais de fautes de frappe, peut-être faut-il te rendre compte que tu as franchi une limite, et que bouger un peu dans ton lit et ouvrir un bon coup la fenêtre n'est plus suffisant. 


P**** C*** DORS!




Partager cet article
Repost0
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 23:06

Ce soir, moral au plus bas. N'ai plus droit à la morphine 12x/jour. Dois me redynamiser, bouger, tout ça. Abandonner ce qui me restait d'estime de moi en tremblotant sur des engins pour grand-mères. 
Adieu aussi mon intimité. Il n'en restait déjà pas beaucoup. Nouvelle voisine de 80 ans. Qui se lamente de ses problèmes de prothèse. De ses insomnies. Alors qu'elle ronfle depuis 30 mn, arrivée il y a 1h.  
C'est vrai que quand on a la vie derrière soi, le petit bout qui reste est tellement important. 
Quand elle est encore à faire et qu'elle est bousillée d'avance, on s'en fout.

Partager cet article
Repost0
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 14:00

Ce matin, le moral un peu meilleur qu'hier. Déjà, j'ai dormi cette nuit , et même plutôt bien. Ce matin, grande préparation pour ma première séance de kinetec (sorte d'appareil qui fait plier passivement le genou afin qu'il ne se raidisse pas pendant la guérison de la fracture).

Pour cela il fallait enlever le redon. Le redon c'est un tuyau qu'on place dans les plaies après opération pour éviter la formation d'un oedème. Il conduit le sang excédentaire dans une petite poche accrochée sous le lit (toujours d'un charme fou pour les visites). *

Au moment de l'enlever ça fait quand même un peu bizarre. Quinze centimètres de plastique qui vous glisse sous la peau!

Pendant que le kinetec me déchirait le genou, téléphone de N*** pour annuler sa visite. Elle avait déjà été reportée d'hier, on chatte presque tous les soirs sur Skepe, c'est le seul à qui je me suis vraiment confiée depuis le début de l'aventure. Pas un pour rattraper l'autre.

J'éclate en sanglots. Mon abîme affectif est sidéral. Pas qu'on soit des potes mais dis-moi quel terme tu comprends pas dans  "j'ai besoin que tu viennes me voir"?

 


* A Bamako, j'ai vu des enfants traînant à la main un bricolage de gants d'examens et de bouteille PET. Le redon africain!  
Partager cet article
Repost0
4 novembre 2008 2 04 /11 /novembre /2008 16:46

Une semaine déjà. 

A vrai dire, une semaine et un jour. 

Une semaine et un jour sans fumer. Sans pédaler. Sans danser. Sans rire. Sans vivre. Vraiment?

C'est vrai que parfois je pleure, et souvent aussi je ris. Mais le soir quand je m'endors, je ne peux m'empêcher de penser que le monde continue de tourner sans moi, que ma vie se passe sans moi. Mes projets, mes habitudes, mes désirs, mes plaisirs... quelle place pour eux aujourd'hui? 

Depuis que j'ai du temps pour moi, j'ai chaque jour plus d'envies. Aujourd'hui c'est la guitare. Il y a 5 jours c'était pouvoir me laver les cheveux. Les choses évoluent. 

Mais toujours le soir, dans ces instants de désespoir qui précèdent le sommeil, je me prends à faire la liste de tout ce que j'ai (encore) raté aujourd'hui. 

Une semaine hors du monde et hors du temps, ce n'est pas si long finalement face à l'écrasement d'une vie entière d'aliénation---




Partager cet article
Repost0
3 novembre 2008 1 03 /11 /novembre /2008 21:00
Quand on est à l'hôpital, il arrive parfois que l'on se sente un peu seul. 

Dans la vie... aussi. Mais au moins dans la vie, vous pouvez meubler et tromper votre ennui de diverses façons. En aquarium, non. 

Observation faite du personnel hospitalier depuis presque une semaine, le manque de mâles devient souffrance. Heureusement, ma voisine est sur le coup. Elle demande à la petite stagiaire de 18 ans de nous envoyer une sélection des plus beaux infirmiers de l'étage. 


Et me fait des commentaires sur mes visites ("mais laissez-le tomber ce "beau" qui ne se pointe même pas et gardez celui de 20h!") N*** quant à lui a fait grande impression, mais je crois qu'elle préfère le garder pour elle... 
Partager cet article
Repost0
29 octobre 2008 3 29 /10 /octobre /2008 23:00
mes amis s'étonnent que je n'aie même pas la télé. pourquoi faire? j'ai déjà

un
magnifique plafond

un mur blanc immaculé

et un superbe calendrier



qui change chaque jour de date!

Partager cet article
Repost0