Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 11:00
Non mais parce que là, j'veux dire... quand même! 


Nena feat. Kim Wilde - Anyplace, Anywhere, Anytime (2002)
 
Jugez plutôt les paroles, c'est pas moi qui invente! (en rose, Gabriele la teutonne; en violet, Kim le pudding; et en lilas, Gabriele et Kim, en vrac)




im Sturz durch Raum und Zeit
Richtung Unendlichkeit
fliegen Motten in das Licht
genau wie du und ich

wrap your fingers 'round my neck
you don't speak my dialect
but our images reflect
drawn together by the flame
we are just the same
embrace the wind and fall into
another time and space

gib' mir die Hand
ich bau dir ein Schloss aus Sand
irgendwie irgendwo irgendwann

if we belong to each other we belong
anyplace anywhere anytime

im Sturz durch Zeit und Raum
erwacht er aus einem Traum
nur ein kurzer Augenblick
dann kehrt die Nacht zurück

bits and pieces from your storm
rain upon me as they form
melt into my skin and I feel warm
sweep upon me like a wave
we are young and brave
embrace the wind and float into
another time and space 

gib' mir die Hand
ich bau dir ein Schloss aus Sand
irgendwie irgendwo irgendwann

if we belong to each other we belong
anyplace anywhere anytime

 

tu hu hu hu! tu hu hu hu! (petite musique psychédélique)
allez tu hu hu hu, tu hu hu, trop cool!
(regarde bien comment Gabriele tord ses pieds à ce moment et imagine que mon physio visionne le clip pendant le week-end.... 'me réjouis drôlement de lundi, moi!)

 

if we belong to each other we belong
anyplace anywhere anytime

I'm going to any world you're coming from
anyplace anywhere anytime

if we belong to each other we belong
anyplace anywhere anytime

I'm going to anywhere you're coming from

anyplace anywhere anytime!

***


Voilà voilà, chacun se fera son avis sur la question. Pour ma part, malgré l'excellence du produit, il reste quelques points qui me perplexisent... Vois plutôt (et aide-moi si tu peux): 
   
- quelle explication plausible... 
   ... sur la manière dont le traducteur est arrivé à passer du "irgendwie" allemand 
(n'importe comment) au "anyplace" anglais (n'importe où)? 

- et corollairement au sus-mentionné...
   ... quelle différence, réellement, entre "anyplace"
 (n'importe où) et "anywhere" (n'importe où) ? (bon d'accord il y en a une, mais elle est probablement un poil subtile eu égard au public-cible)

- mais quand même...
   ... comment se fait-il que PERSONNE ne se soit rendu compte que, du coup, ça veut juste rien dire, ce titre en anglais? 
   ... peut-on dès lors postuler que le traducteur, l'ensemble de la production, ainsi que probablement une grande partie des auditeurs de ce tube giga-planétaire soient légèrement handicapés du dictionnaire bilingue?

- et finalement, est-il raisonnable...
   ... de mettre en doute la réelle valeur-ajoutée de cette contribution post-lesbienne dans l'enseignement des langues étrangères?
 
Partager cet article
Repost0
3 janvier 2009 6 03 /01 /janvier /2009 09:30
Le temps est un ruban élastique qui s'étire à l'infini. Ta voix trop rare à mon oreille vibre au plus profond de moi. Lascive, indolente. Comme une corde de violoncelle tendue à l'extrême. 



Partager cet article
Repost0
5 décembre 2008 5 05 /12 /décembre /2008 18:00

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2008 6 29 /11 /novembre /2008 20:00

Dingue le nombre de choses qu'on trouve sur youtube... pas forcément les chansons qu'on voulait mais en suivant les liens... Encore Wir sind Helden! Plus je regarde leurs clips et plus je me rends compte que ce groupe d'allemands est constitué de malades géniaux! 

 









Et juste parce que le clip m'y a fait penser... En direct de Trondheim en Norvège, il y a une dizaine d'années, un groupe que j'ai adoré à la folie à l'époque! (NB la qualité de l'image date aussi d'il y a une dizaine d'années - on ne voit pas mais, sur le même principe, c'est aussi les paroles que Bent distribue  dans tout le quartier! )



Motorpsycho - wearing your smell (Timothy's monster, 1996)


Et pour l'anecdote... il paraît que les freins de Snah (celui avec la casquette) étaient kaputt...


Partager cet article
Repost0
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 10:00
Aujourd'hui, PETAGE DE PLOMBS, musique d'ambiance! 


Meine Stimme gegen dein Mobiltelefon
Meine Fäuste gegen eure Nagelpflegelotion
Meine Zähne gegen die von Doktor Best und seinem Sohn
Meine Seele gegen eure sanfte Epilation

Es war im Ausverkauf im Angebot die Sonderaktion
Tausche blödes altes Leben gegen neue Version
Ich hatte es kaum zu Hause ausprobiert da wusste ich schon
An dem Produkt ist was kaputt-das ist die Reklamation


Ich tausch nicht mehr ich will mein Leben zurück
Guten Tag ich gebe zu ich war am Anfang entzückt
Aber euer Leben zwickt und drückt 
Nur dann nicht wenn man sich bückt 


Meine Stimme gegen der ganzen Talkshownation
Meine Fäuste für ein müdes Halleluja und Bohnen
Meine Zähne gegen eure zahme Revolution
Visionen gegen die totale Television


Es war im Ausverkauf im Angebot die Sonderaktion
Tausche blödes altes Leben gegen neue Version
Ich hatte es kaum zu Hause ausprobiert da wusste ich schon
an dem Produkt ist was kaputt-das ist die Reklamation

Guten Tag guten Tag ich will mein Leben zurück
Guten Tag guten Tag ich will mein Leben zurück
Guten Tag guten Tag ich will mein Leben zurück
Ich tausch nicht mehr ich will mein Leben zurück
Guten Tag ich gebe zu ich war am Anfang entzückt
Aber euer Leben zwickt und drückt nur dann nicht
wenn man sich bückt 
Guten Tag! 
Wir sind Helden - Reklamation 



et pour rigoler un coup, la version français traduite par google (no 3 bonjour)
Partager cet article
Repost0
10 novembre 2008 1 10 /11 /novembre /2008 22:05
Partager cet article
Repost0
8 novembre 2008 6 08 /11 /novembre /2008 03:00

Même à moitié vivante, le I-pod continue toujours à tourner. Souvent la nuit  pour meubler l'attente.


Je découvre, je trie, je garde, je m'émerveille, je me désole. Il y a de tout sur mon I-pod. De la furie adolescente. Du bric-à-brac piqué sur l'ordi de ma collègue. Un magma sans queue ni tête ramené d'un pays lointain. Le bruit vomitif d'un ancien fiancé. Et de tout ça, chaque jour, une chanson qui se détache des autres. Une mélodie dominante, entêtante, lancinante qui donne le ton à la journée.


C'est la rubrique "chanson d'humeur".
 

A la terrasse, dans le vent, des péripéties, des instants
Qui font que l'on se sent vivant, qu'on aimerait à présent
Aux heures perdues il y a longtemps on aime à penser maintenant
On en sourit et légèrement nos yeux se ferment inconsciemment

J'ai voulu garder les yeux secs et notre vie à contretemps

Les chaises vides, le désarroi d'un hiver qui parle de moi
Du précipice de mes émois et de la vie malgré tout ça
Je laisse cette terrasse derrière moi et avec elle je ne sais quoi
Je la laisse là sans un éclat, sans savoir ce qu'il y a devant moi


A contretemps - Joseph d'Anvers 


Partager cet article
Repost0